Notre vision, favoriser le lien interculturel à travers le langage culinaire. Et ouvrir de nouvelles perspectives professionnelles et sociales aux réfugiés. Comment? En vendant des spécialités du monde cuisinées par des réfugiés.

Eat

L’idée ? Goûter aux spécialités d’autres pays. Employer, dans notre cuisine mobile, des réfugiés qui cuisinent et vendent des spécialités de leurs pays d’origine. Nous souhaitons que Eat & Meet soit pour eux un lieu de reconstruction, le point de départ vers une autonomie retrouvée.

Meet

Eat & Meet bus propose un espace propice à l’échange et à la découverte d’autres cultures. Carrefour culinaire et culturel, l’association permet aux passants, réfugiés et bénévoles de se rencontrer de manière conviviale et d’engager le dialogue.

Bus

L’objectif ? Investir l’espace public et offrir la possibilité aux cuisiniers de créer du lien avec les habitants. Le bus est un espace multifonctionnel comprenant une cuisine et un lieu de convivialité. Véritable repère urbain, le bus permet aussi de véhiculer des messages auprès d’un public plus large, d’accroître la visibilité du projet et de créer une véritable structure d’insertion professionnelle.

Comment y arriver ?

L’insertion professionnelle

L’insertion professionnelle, c’est trouver le chemin de l’emploi par des formations, des certificats reconnus par l’état et par l’expérience acquise en participant à des événements.

Saviez-vous qu’aujourd’hui, il y a environ 34 000 postes vacants en restauration chaque année. La restauration recrute!

Et Paris, capitale de la gastronomie se nourrit de la diversité!

Alors pourquoi ne pas utiliser la cuisine comme porte d’entrée à l’intégration?

L’intégration sociale

L’intégration sociale, c’est retrouver le chemin de la dignité et de la confiance en soi, à travers le lien social, la pratique du français, l’échange et la transmission de savoir!

Aujourd’hui, chaque réfugié statutaire signe le CIR (contrat d’intégration républicaine), qui comprend 200 heures de français. La pratique régulière donne sens aux bases apprises, elle est ainsi complémentaire des cours théoriques.

Experimentée avec un petit groupe de femmes issues de l’immigration en 2017 en partenariat avec l’Espace 19 Riquet, nous avons constaté le dynamisme et les échanges interculturels spontanés suscités par la cuisine.

En 2018, les ateliers s’ouvrent aux parisiens : l’occasion pour tous d’apprendre de l’autre tout en découvrant des recettes du monde!

Relier par la mobilité !

Notre rêve, devenir Eat & Meet BUS, parce que la mobilité relie et que la cuisine rassemble au delà des frontières.

Être mobile, c’est pouvoir se déplacer dans différents quartiers et de toucher un public large.

Proposer une cuisine de rue c’est ouvrir le dialogue, c’est une invitation à la réappropriation de l’espace public, comme lieu d’échange et de rencontre. Le bus n’est pas un simple food truck, c’est une véritable plateforme sociale et culinaire qui favorise les échanges interculturels.

Le bus s’organise en deux espaces complémentaires s’adaptant aux besoins. Les chefs réfugiés préparent et vendent leurs plats dans la cuisine ouverte. Les consommacteurs se restaurent dans l’espace social qui est avant tout un lieu de rencontre entre citoyens et réfugiés. Cet espace peut aussi accueillir des associations partenaires et des évènements.  

Des sièges aux tables, la conception du bus se veut modulaire, flexible et mobile.

Partir sur les routes de France !

L’idée ?

Aller à la rencontre d’autres initiatives et montrer que la diversité est une richesse!

Pourquoi ?

Pour inspirer d’autres villes et pourquoi pas susciter des initiatives similaires tournées vers les valeurs de responsabilité sociale et environnementale.

Comment ?

En utilisant la cuisine comme invitation au dialogue!

Avec un Food Bus qui accueillera des ateliers cuisine, des repas aux saveurs épicées et des débats autour des problématiques de l’accueil des réfugiés et de l’environnement.

Montez à bord de l’aventure !